IKEA a été victime d’un scandale commercial à son origine un fournisseur chinois ayant falsifié les documents relatifs à l’origine du bois utilisé.  Le géant suédois s’est fendu d’un communiqué afin d’ôter toute responsabilité vis-à-vis de ses clients. Alors qui protège ces consommateurs ayant acheté les 95 produits suspectés non conformes, objet du litige qui a abouti juste à la fin de la relation commerciale ?

Le communiqué

Chez IKEA, nous croyons à la responsabilité sociale et environnementale tout au long de notre chaîne d’approvisionnement, ainsi qu’à la transparence de notre mode de fonctionnement. Pour notre approvisionnement en bois, nous déployons un système complet dediligence raisonnable pour garantir que le bois que nous utilisons dans nos produits répond à nos exigences strictes et à nos obligations légales, ce qui inclut la possibilité de retracer l’origine du bois. Nous n’acceptons en aucun cas du bois qui ne répond pas à nos exigences. Si nous découvrons des irrégularités, nous prenons immédiatement des mesures. Dans le cadre du système de diligence raisonnable de IKEA, à l’automne 2020, les spécialistes de l’approvisionnement en bois et de la foresterie de IKEA ont procédé de manière proactive à un audit systématique chez un fournisseur en Chine. L’audit a permis de découvrir des documents falsifiés relatifs à l’origine du bois. Outre le fait qu’elle est contraire à l’éthique, la faute du fournisseur constitueune violation manifeste de nos exigences et va à l’encontre des fondements de notre modèle d’entreprise et de nos valeurs. Cette situation est tout à fait inacceptable et nous avons rapidement pris des mesures pour y remédier. Nos clients devraient pouvoir être sûrs que notre bois provient d’une source responsable, et nous sommes à la fois navrés et préoccupés par cet événement.IKEA a lancé une enquête approfondie sur ce qui a été commis, ce qui a entraîné la fin de la relation commerciale avec le fournisseur. Nous avons également cessé la vente des produits concernés. Bien qu’ils soient pleinement fonctionnels et sûrs à l’usage, les 95 produits différents à base de bouleau fabriqués par ce fournisseur ne sont pas à la hauteur de nos normes et de nos promesses envers les clients, car nous ne pouvons pas vérifier l’origine du bois. Au cours de l’année fiscale 2020, le bois non vérifié utilisé par le fournisseur équivaut à 0,28% de notre consommation totale de bois.Dans le monde entier, nous travaillons avec environ 1000 fournisseurs d’ameublement et de nombreux autres sous-traitants. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs et avons une grande confiance en eux. Toutefois, si nous constatons des irrégularités, tout le monde est traité de la même manière. Si l’affaire le justifie, nous n’hésiterons pas à mettre fin à l’activité ou à engager des poursuites judiciaires. Bien que ce qui s’est passé ici soit grave, il est important de souligner qu’il s’agit d’un cas très rare. Nous continuerons à surveiller et à suivre de manière proactive nos exigences tout au long de notre chaîne d’approvisionnement en bois.En tant que grand consommateur de bois, nous prenons notre responsabilité très au sérieux. Nous travaillons consciemment à utiliser notre échelle et notre portée mondiale comme un moteur de changement positif, en particulier dans les régions confrontées à des défis. Pour y parvenir, nous restons déterminés à investir dans des compétences spécialisées. Aujourd’hui, IKEA emploie une équipe mondiale d’environ 40 spécialistes de l’approvisionnement en bois et de la foresterie. Cette équipe veille à ce que le bois qui entre dans notre chaîne d’approvisionnement réponde à nos exigences strictes et à ce que nous contribuions fortement au développement d’une gestion forestière responsable dans le monde entier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici