Une société immobilière saoudienne s’est associée à l’organisation Trump pour développer un projet de golf et de résidences à 4 milliards de dollars dans le sultanat d’Oman, selon un communiqué publié dimanche par la Bourse de Riyad.

L’accord, annoncé par une filiale de la compagnie Dar Al Arkan Real Estate Development, cotée en Arabie saoudite, intervient dans un contexte de tensions entre l’administration du président américain Joe Biden et les dirigeants du royaume du Golfe, qui entretenaient des relations plus chaleureuses avec son prédécesseur, Donald Trump.

Le projet, dont la valeur est estimée à 4 milliards de dollars (quelque 3,81 milliards de francs), prévoit la construction sur 10 ans de «villas résidentielles Trump, un hôtel et un terrain de golf» sur une superficie de 3,5 millions de mètres carrés, selon le communiqué publié sur le site de la Bourse de Riyad. AFP