Une réception s’est tenue mardi 30 août à la Résidence de l’Ambassadeur de la République de Türkiye à Rabat en présence de nombreux  acteurs de la sphère diplomatique, militaire, politique et du monde de l’entreprise, dans le cadre des célébrations du centenaire de la Fête de la Victoire.

Le nouvel ambassadeur de la République de Türkiye, Ömer Faruk  DOĞAN, a prononcé un discours dressant un état des lieux de la solidité des relations entre le Maroc et la Türkiye. Il n’a pas manqué de remonter l’histoire pour rappeler les forts liens historiques entre les deux pays frères et qui datent du 17 avril 1956. La fête de la victoire, aux yeux de DOĞAN, renvoie à la spécificité de la coopération militaire bilatérale, qui a marqué, souligne-t-il, cette année un coup d’accélérateur pour deux raisons. Un, la nomination d’un nouvel attaché militaire auprès de l’ambassade du Royaume en Türkiye. Et de deux, l’envolée spectaculaire des achats marocains de drones turcs Bayraktar TB2, qui s’inscrit dans le cadre de cette coopération accrue en matière d’armement.

Même son de cloche chez l’Attaché militaire, le capitaine de vaisseau, Erkan GÖKBULAK. Dans son allocution, il a souligné le rapprochement militaire maroco-turc. Mettant l’accent sur la performance de l’industrie militaire de son pays.

A rappeler enfin qu’après le déclin de l’Empire ottoman à la fin de la première guerre mondiale, la Türkiye a été occupée par les forces alliées. En 1919, la guerre d’indépendance conduite par Mustafa Kemal Atatürk a été déclenchée. « Du 26 au 30 août 1922, les forces turques ont livré la bataille de Dumlupinar, considérée comme faisant partie de la guerre gréco-turque dans la province de Kutahya en Türkiye, où les forces grecques ont subi une défaite décisive », rapporte la presse turque.