Le directeur général de la compagnie britannique de ferries P&O, Peter Hebblethwaite, a été élu, lundi, «pire patron du monde» en marge du Congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI), à Melbourne, en Australie. À l’issue d’un vote en ligne, ouvert à tous, le patron du transporteur a devancé son homologue américain d’Amazon, Jeff Bezos, et le PDG de la compagnie aérienne australienne Qantas, Alan Joyce, a indiqué la confédération sur Twitter. Au palmarès, il succède à Jeff Bezos (2014) et au directeur général de Ryanair, Michael O’Leary (2018).

Peter Hebblethwaite a été sanctionné par les internautes pour avoir congédié, du jour au lendemain, près de 800 marins, et les avoir remplacés par des travailleurs payés sous le salaire minimum britannique. Il avait estomaqué une commission parlementaire, en expliquant que les dirigeants de P&O avaient enfreint la loi en connaissance de cause, se passant de négociations syndicales pourtant obligatoires. À la suite de ces licenciements, les autorités britanniques ont lancé des enquêtes à la fois au plan pénal et civil. AFP