Après l’amélioration enregistrée en 2020, le solde commercial se détériore à nouveau en parallèle avec la reprise après la crise Sanitaire. Le déficit commercial s’établit à 198,6 milliards (Mds) de dirhams en 2021 contre 159,8 milliards en 2020, en aggravation de 38,8 milliards ou 24,3%. Sa part dans le PIB passe de 14,9% en 2020 à 16,6% en 2021, en hausse de 1,7 point, selon le dernier rapport annuel du commerce extérieur du Maroc fraîchement publié par l’Office des Changes.

L’analyse de la balance par pays révèle que 4 pays contribuent, à eux seuls, à hauteur de 60% au déficit commercial du Maroc.

La Chine arrive en tête des pays qui ont le plus ruiné la balance commerciale du Maroc, avec des importations de l’ordre de 61,7 Mds contre des exportations  de seulement 3,2 Mds en 2021. Les échanges commerciaux avec la Chine dégagent un déficit commercial en aggravation depuis 2011. Il atteint 58,5Mds DH en 2021 contre 49,1Mds DH en 2020 et 21,7Mds DH en 2011.

Ensuite, vient les Etats- Unis, avec des importations de l’ordre de 33.5 Mds contre des exportations  de 9.9 Mds en 2021. Le déficit commercial vis-à-vis des Etats- Unis se creuse également passant de 17,2Mds en 2020 DH à 23,7Mds DH en 2021.

A la 3éme position, on trouve la Turquie, avec des importations de l’ordre de 30.4 Mds contre des exportations  de 7.1 Mds en 2021. La balance commerciale vis-à-vis de la Turquie demeure déficitaire avec une détérioration de 5,8Mds DH en 2021 par rapport à l’année précédente. Le déficit commercial se chiffre à 23,2Mds.

Enfin, arrive l’Espagne, avec des importations de l’ordre de 82.9 Mds contre des exportations  de 70.7 Mds en 2021. Le déficit commercial vis-à-vis de notre premier partenaire commercial se creuse de 10,3Mds DH passant de 2Mds DH en 2020 à 12Mds DH en 2021.