En 2020, les filiales des firmes multinationales françaises (hors services non marchands et filiales bancaires) implantées au Maroc sont de l’ordre de 1000 entreprises, soit 3,5% du total hors Union européenne des filiales à l’étranger (48 600 dans plus de 190 pays), selon une récente étude de l’Insee (Institut national des statistiques).

Nombre de filiales à l’étranger des firmes multinationales françaises
PaysNombre de filiales
(en milliers)
Part
(en %)
1 – États-Unis4,910,1
2 – Allemagne4,08,2
3 – Royaume-Uni3,67,4
4 – Chine2,85,8
5 – Espagne2,65,3
6 – Belgique2,55,1
7 – Italie1,93,9
8 – Pays-Bas1,53,1
9 – Suisse1,42,9
10 – Brésil1,12,3
Total cumulé top 1026,354,1
Source: insee

Notre pays est la 12éme destination des multinationales tricolores au monde, après le Canada. Ces filiales au Maroc emploient près de 142.000 salariés, ce qui représente 3,2 % des effectifs  hors Union européenne des filiales à l’étranger. Le coût salarial par tête se situe à 14 600 euros contre une moyenne de 37 600 euros par an dans les filiales implantées à l’étranger et 62 800 euros pour les filiales implantées en France.

Les filiales françaises réalisent  au Maroc plus de 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel consolidé, soit 1,1% du total hors Union européenne des filiales à l’étranger. Celles-ci ont effectué 700 millions d’euros d’investissements corporels dans leurs filiales au Maroc, soit une part de 1,6%.

Communiqué

En 2020, les firmes multinationales françaises contrôlent 48 600 filiales à l’étranger (hors services non marchands et filiales bancaires). Elles y réalisent la moitié de leur chiffre d’affaires consolidé et y emploient 6,6 millions de personnes. Les grandes firmes multinationales sont prépondérantes : elles regroupent 44 % des filiales et représentent 82 % du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger. La moitié d’entre elles sont implantées dans au moins 13 pays étrangers. Une filiale française sur quatre établie à l’étranger est située aux États-Unis, en Allemagne ou au Royaume-Uni. Les salariés des filiales commerciales sont concentrés au Brésil et en Espagne.

6,6 millions de salariés dans les firmes multinationales françaises à l’étranger

En 2020, les firmes multinationales françaises (hors services non marchands et filiales bancaires) contrôlent 48 600 filiales à l’étranger dans plus de 190 pays (figure 1). La moitié de ces firmes sont implantées dans au moins deux pays étrangers. Les filiales à l’étranger emploient 6,6 millions de salariés, ce qui représente 55 % des effectifs des firmes dont elles font partie. Le coût salarial par tête dans ces filiales implantées à l’étranger est en moyenne de 37 600 euros par an, contre 62 800 euros pour les filiales implantées en France. Par ailleurs, elles réalisent 1 257 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel consolidé, soit la moitié du chiffre d’affaires consolidé total des firmes multinationales françaises. Celles-ci ont effectué 90,4 milliards d’euros d’investissements corporels dans leurs filiales à l’étranger.

Prépondérance à l’étranger des grandes firmes

Au sein des firmes multinationales françaises, les grandes firmes regroupent 44 % des filiales à l’étranger. La moitié d’entre elles sont implantées dans au moins 13 pays étrangers. En outre, ces grandes firmes réalisent 82 % du chiffre d’affaires consolidé total et emploient 76 % des effectifs des filiales à l’étranger. Elles concentrent également 74 % des investissements réalisés par les firmes multinationales françaises dans leurs filiales à l’étranger.

Les firmes multinationales de taille intermédiaire réalisent quant à elles 17 % du chiffre d’affaires et emploient 21 % des salariés à l’étranger. Les firmes multinationales de taille intermédiaire et de taille petite ou moyenne réalisent respectivement 58 % et 64 % de leur chiffre d’affaires en France, contre 48 % pour les grandes firmes multinationales.

États-Unis, Allemagne et Royaume-Uni en tête des pays d’implantation

La moitié des filiales françaises à l’étranger sont implantées dans neuf pays. Les États-Unis (4 900 filiales), l’Allemagne (4 000 filiales) et le Royaume-Uni (3 600 filiales) concentrent un quart des filiales françaises à l’étranger (figure 2). Le chiffre d’affaires consolidé y est également plus important : 235 milliards d’euros aux États-Unis, 114 milliards d’euros en Allemagne et 99 milliards d’euros au Royaume-Uni, soit 36 % du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger par les firmes multinationales françaises. Avec la Chine (75 milliards), l’Espagne (69 milliards) et l’Italie (66 milliards), ces pays concentrent la moitié du chiffre d’affaires consolidé total (53 %). L’Union européenne (qui, en 2020, n’inclut plus le Royaume-Uni) représente 41 % des filiales de multinationales françaises (soit 19 800 filiales) et 37 % du chiffre d’affaires consolidé total (soit 460 milliards d’euros).