Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a fait savoir que 110 projets industriels seront lancés dans la région, d’une enveloppe globale de 18 milliards de dirhams (MMDH), pour la création de 40.000 emplois directs et indirects. S’exprimant dans le cadre de l’évènement « Les Orientales de l’investisseur”, samedi à Oujda, il a noté dans ce sens que la région se dotera de 8 zones industrielles pour enclencher la dynamique industrielle de l’Oriental.

Le ministre a, en outre, annoncé qu’une usine “Aptiv” sera inaugurée dans la journée, une première dans la région opérant dans l’industrie automobile et qui a déjà embauché 600 personnes.

D’autre part, il a souligné que la nouvelle charte de l’investissement va accélérer de manière substantielle le développement de cette région, notant à cet égard qu’elle permettra de délivrer des primes communes, territoriales et sectorielles, avec un dispositif principal qui favorisera une croissance soutenue et durable, et inclusive pour les citoyens et les territoires, tournées vers les métiers et secteurs d’avenir.

De son côté, le président du groupe parlementaire de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Youssef Alaoui, a appelé à une mobilisation pleine de toutes les parties prenantes concernées, gouvernement, secteur privé et banques, exhortant la CGEM Oriental à la sensibilisation des opérateurs de la région et la remontée d’informations et blocages le cas échéant.

Il a, par ailleurs, mis en avant l’octroi d’une subvention R&D et innovation dotée d’un budget annuel de 300 millions de dirhams, désormais opérationnelle pour les entreprises industrielles dans le cadre de la loi de finances 2022, notant la nécessité de sensibiliser l’ensemble des opérateurs industriels de la région de l’Oriental, afin de prendre connaissance de cette offre et d’en saisir les opportunités.

Pour continuer dans le sens de l’amélioration de la compétitivité des entreprises, Alaoui a relevé qu’il est important, en alignement avec la CGEM Région Oriental, qu’un ensemble de facteurs clés de production soient dynamisés, notamment l’accessibilité à un foncier de qualité.

Renforcer la capacité énergétique

Une convention de partenariat d’un montant total de 400 millions de dirhams (MDH) a été signée, vendredi à Oujda, pour renforcer la capacité énergétique des provinces relevant de la région de l’Oriental.

Signée par la ministre de la transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, le Wali de la région de l’Oriental, Mouâad Jamai, et le Président du Conseil de la région de l’Oriental, cette convention permettra aux collectivités territoriales de réduire la facture de consommation d’électricité de 30 à 40%.

S’exprimant à cette occasion, Mme Benali a indiqué qu’en vertu de cette convention, la région de l’Oriental serait en mesure de suivre la stratégie énergétique nationale.

La ministre a également affirmé que cette signature intervient en marge des Assises régionales sur le développement durable dans la région de l’Oriental, notant que ces Assises ont constitué une phase importante de la refonte de la Stratégie nationale de Développement durable (SNDD).

MAP