C’est officiel ! L’ouverture du capital de Crédit agricole du Maroc aux investisseurs privés est confirmée par le rapport sur les Etablissements et Entreprises Publics (EEP) accompagnant  le projet de loi de Finances 2022. Mais aucune échéance n’est précisée encore. Le processus de privatisation prévoit d’autres opérations, dont les recettes prévues s’élèvent à 5 milliards de DH au titre du PLF pour 2022 contre 4 milliards en 2020.

La lecture du rapport sur les EEP montre également la cession de la part des collectivités territoriales (25,8%) dans l’Hôtel Mamounia au profit de l’Etat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici