Le deuxième plus grand producteur de pétrole de Russie, Lukoil, va racheter les activités de Shell dans le domaine de la vente au détail et des lubrifiants en Russie, ont déclaré les deux sociétés jeudi, alors que la major pétrolière britannique poursuit son retrait du pays suite à son invasion de l’Ukraine.

L’opération comprend 411 stations de détail, principalement situées dans les régions du centre et du nord-ouest de la Russie, et l’usine de mélange de lubrifiants de Torzhok, a indiqué Shell dans un communiqué.

« L’acquisition des activités de haute qualité de Shell en Russie s’inscrit parfaitement dans la stratégie de Lukoil visant à développer ses canaux de vente prioritaires, notamment la vente au détail, ainsi que l’activité des lubrifiants », a déclaré Maxim Donde, un vice-président de Lukoil.

Ni Shell, ni Lukoil n’ont voulu commenter la valeur de l’accord, qui doit encore être approuvé par les autorités anti-monopoles russes.

« Dans le cadre de cet accord, plus de 350 personnes actuellement employées par Shell Neft seront transférées au nouveau propriétaire de cette entreprise », a déclaré Shell.

Shell a déprécié 3,9 milliards de dollars après impôts après s’être retirée de ses activités en Russie, notamment de la grande usine de GNL Sakhalin 2 dans laquelle elle détient une participation de 27,5 % et qui est exploitée par Gazprom.
(Zonebourse avec Reuters 2022)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici