Performance inédite pour le port Tanger-Med. Il a été classé 6éme sur 370 ports de par le monde, selon la deuxième édition de l’indice mondial de performance des ports à conteneurs (CPPI 2021), élaborée par la Banque mondiale et S&P Global Market Intelligence. Il est devancé par quatre ports du Moyen-Orient en plus d’un autre chinois. Le port à conteneurs marocain dispose ainsi des installations les plus efficaces au niveau de l’Europe et l’Afrique.

Tanger-Med a amélioré ses performances logistiques, puisqu’il  s’est placé 6éme dans les deux classements, statistique et administratif. Alors que dans le CPPI 2020, il pointe aux 27èmes et 15èmes places dans les approches statistique et administrative.

Tanger Med a prouvé sa forte capacité la mieux adaptée à la forte croissance des volumes et à la volatilité des services engendrées par la pandémie.

Selon un communiqué de la banque mondiale, l’indice mondial de performance des ports à conteneurs permet de mesurer et comparer les performances des infrastructures portuaires dans le monde et sert d’étalon aux principaux acteurs de l’économie mondiale. Ce classement se fonde sur la durée des cycles de déchargement/chargement des navires au port, consignés tout au long de l’année 2021, marquée par une congestion portuaire inédite et de fortes perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales.

L’indice de performance des ports à conteneurs repose sur le nombre total d’heures qu’un navire passe en escale, à savoir le temps écoulé entre son arrivée en rade et son départ du poste d’amarrage, une fois l’échange de cargaison effectué.

L’indice CPPI et ses données sous-jacentes visent à identifier les lacunes des infrastructures portuaires commerciales et à mettre en évidence des possibilités d’amélioration qui profiteraient à tous les acteurs clés du commerce mondial : États, compagnies maritimes, opérateurs de ports et de terminaux, affréteurs, entreprises de logistique et consommateurs. 

Les principales mesures de performance portuaire mettent en lumière de fortes disparités : les installations les plus efficaces, comme le port du roi Abdallah, atteignent une moyenne de 97 mouvements de conteneurs par heure de temps passé en escale par navire contre seulement 26 mouvements dans les principaux ports de la côte Ouest de l’Amérique du Nord.

Plus des quatre cinquièmes du commerce mondial de marchandises en volume transitent par voie maritime, et près de 35 % des volumes totaux et plus de 60 % de la valeur commerciale sont expédiés en conteneurs.