Start-Up Nation Central – une organisation à but non lucratif qui promeut l’écosystème d’innovation israélien dans le monde – a accueilli cette semaine une délégation de l’Université polytechnique Mohammed VI du Maroc (UM6P) pour promouvoir un plus grand partenariat entre les écosystèmes d’innovation des deux pays.

La visite de la délégation s’appuie sur le protocole d’accord (MOU) que les deux parties ont signé à Casablanca en mai dernier, lors de la conférence « Connect to Innovate ». Au cours de la réunion de trois jours de cette semaine, le décor était planté pour discuter de la création d’un écosystème d’innovation, du partage et du transfert des connaissances entre l’université et l’industrie, des défis en matière de capital humain et d’investissement des entreprises et de la connexion des communautés de start-up dans chaque pays, rapporte le site zawya.

« Les opportunités commerciales qui existent entre l’innovation israélienne et l’écosystème commercial et universitaire au Maroc sont vastes », a déclaré  Abderrahim Bayoudh, chef du bureau de liaison du Maroc à Tel-Aviv. « Nous voyons la connexion comme une connexion naturelle, qui doit être consolidée au profit du développement des liens entre les pays. Merci à Start-Up Nation Central pour son engagement à promouvoir ces relations.

« Israël et le Maroc sont des partenaires naturels lorsqu’il s’agit de construire un écosystème d’innovation dans la région MENA », a déclaré Avi Hasson, PDG de Start-Up Nation Central. « Ce partenariat et le protocole d’accord signé avec l’UM6P jettent les bases d’une entreprise à double bénéfice pour nos économies communes. Cette semaine, nous accueillons nos partenaires de l’UM6P en Israël pour une série d’ateliers et de réunions pour partager les défis, une nouvelle perspective sur la gestion des écosystèmes et un réseautage en personne, visant à nous aider à atteindre notre objectif commun ».

« Le partenariat entre l’UM6P et Startup Nation Central a été établi pour aider les deux organisations à tirer parti de l’innovation et de l’éducation pour relever des défis communs tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et l’inclusion numérique. Au cours de la semaine, l’équipe conjointe se concentrera sur la discussion de plusieurs sujets liés au développement de l’écosystème d’innovation, tels que le transfert de technologie et la manière d’inculquer les compétences et l’état d’esprit de l’entrepreneuriat aux étudiants et aux chercheurs », a déclaré Yassine Laghzioui, directeur de l’entrepreneuriat à l’UM6P.