Dans le secteur Transport, la hausse des prix à la consommation a dépassé les attentes: le taux d’inflation annuel a atteint 7% en juin dernier.

Dans sa dernière note d’information, le HCP souligne que « Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,5% au cours du mois de juin 2021 conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 0,9% et de celui des produits non alimentaires de 2,0%. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% pour la «communication» à une hausse de 7,1% pour le «Transport».

Au-delà des effets de base, des hausses conséquentes ont frappé le secteur. Ce qui ne manquerait pas d’exercer des pressions sur les coûts au niveau marges des entreprises. Et partant, le budget des ménages. Mais que peuvent-ils face à un lobby détenant un fort pouvoir de fixation de leur prix.

COMMUNIQUE

L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de juin 2021, une baisse de 0,7% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la baisse de 1,9% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.

         Les baisses des produits alimentaires observées entre mai et juin 2021 concernent principalement les «Poissons et fruits de mer» et les «Fruits» avec 6,9%, les «légumes» avec 6,0%, le «Lait, fromage et œufs» avec 1,1% et les «Viandes» avec 0,7%. En revanche, les prix ont augmenté de 0,9% pour les «Huiles et graisses» et de 0,3% pour le «Café, thé et cacao». Pour les produits non alimentaires, la hausse a concerné principalement les prix des «carburants» avec 1,2%.

         Les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al-hoceima avec 2,3%, à Safi avec 1,9%, à Beni-Mellal avec 1,5%, à Errachidia avec 1,2%, à Fès avec 1,1%, à Oujda et Tétouan avec 1,0%, à Marrakech avec 0,9% et à Casablanca, Laâyoune, Dakhla et Settat avec 0,7%.

            Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,5% au cours du mois de juin 2021 conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 0,9% et de celui des produits non alimentaires de 2,0%. Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% pour la «communication» à une hausse de 7,1% pour le «Transport».

          Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juin 2021 une hausse de 0,1% par rapport au mois de mai 2021 et de 1,3% par rapport au mois de juin 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici