• Abengoa a passé avec succès les tests contractuels de l’usine de dessalement d’Agadir
  •     Il s’agit d’une des plus grandes usine de dessalement conçue et conçue pour l’utilisation combinée d’eau potable et d’irrigation, avec une capacité de 275 000 m3/jour et une possibilité d’extension jusqu’à 400 000 m3/jour.
  •     Il s’agit du seul projet au monde pour deux clients : l’ONEE (Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable) et le Ministère Marocain de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts.

Abengoa, entreprise internationale qui applique des solutions technologiques innovantes pour le développement durable dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie et de l’eau, a passé avec succès tous les tests contractuels de l’usine de dessalement d’Agadir (Maroc), une des plus grandes usines conçues pour l’utilisation combinée de l’eau potable et de l’irrigation dans le monde entier, avec une capacité de 275 000 m3/jour et la technologie de l’osmose inverse.

Cette étape marque le début de la formalisation des documents qui conduisent à la déclaration de l’exploitation commerciale de l’usine, qui depuis le début de l’année produit déjà de l’eau dessalée, répondant à toutes les normes de qualité, et atténuant du stress hydrique dont souffre la zone.

L’usine de dessalement d’Agadir est un projet de référence pour Abengoa dans le secteur du dessalement au niveau mondial, qui permettra la production de 275 000 m3/jour (150 000 m3/jour d’eau potable et 125 000 m3/jour d’eau pour l’irrigation), avec possibilité d’agrandissement jusqu’à 400 000 m3/jour. À son tour, le projet comprend la construction d’un réseau d’irrigation pour une superficie de 15 000 ha.

Il s’agit d’un projet unique pour deux clients : l‘ONEE (Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable) et le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts du Maroc, qui a été récompensé par l’Association Internationale de Dessalement avec le prix du « Meilleur partenariat public-privé ». Le contrat de Partenariat Public-Privé (PPP) pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance d’une durée de 30 ans (y compris la construction) de l’usine de dessalement d’Agadir a été attribué à Abengoa en 2017, ayant obtenu le bouclage financier en juin 2019.

Sur le plan économique, l’usine de dessalement d’Agadir sera essentielle pour dynamiser les secteurs de la région comme l’agriculture ou le tourisme, qui seront renforcés. De même, il favorisera la conservation des aquifères de la zone, puisqu’il empêchera leur surexploitation, contribuant ainsi à satisfaire à la fois les besoins en eau pour la consommation domestique et ceux pour l’irrigation.

Dans sa conception, l’efficacité énergétique du procédé a été prise en compte de manière particulière, sans réduire la fiabilité et la disponibilité des installations. À cette fin, d’importants travaux de collecte et de rejet des effluents ont été entrepris, un prétraitement par ultrafiltration a été mis en place qui lui permet de s’adapter aux conditions changeantes de l’eau brute avec une grande flexibilité, et une turbine a été incorporée pour capter l’énergie. de l’effluent, profitant de la hauteur de l’usine au-dessus du niveau de la mer.

Abengoa a achevé les travaux de mise en service comme prévu, grâce à l’effort, au dévouement et au professionnalisme de l’équipe du projet, qui a relevé et surmonté avec succès des défis importants, tels que ceux découlant de la pandémie de COVID-19, entre autres. Plus de 2,4 millions d’heures de travail ont été réalisées sans accident entraînant un arrêt de travail, atteignant les niveaux les plus élevés de normes de prévention des risques professionnels et respectant les objectifs de santé et de sécurité établis.

Abengoa, qui intègre les Objectifs de Développement Durable (ODD) dans toutes ses actions et dans sa stratégie d’entreprise, dans ce projet a accordé une attention particulière à ceux se référant à garantir la santé et le bien-être (Objectif 3), assurer la disponibilité de l’eau et sa une bonne gestion (Objectif 6), adopter des mesures d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques (Objectif 13) et préserver la vie des écosystèmes terrestres (Objectif 15), entre autres.

Abengoa, leader sur le marché international du dessalement, compte actuellement cinq usines en construction et une capacité totale installée de 2,3 millions de m3/jour, répartie sur plus de 30 usines de dessalement dans 13 pays, qui sera portée à 3,2 millions lorsque le portefeuille en exécution est terminé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici