Après deux ans de repli, les ventes mondiales de smartphones ont marqué une légère hausse de  0,8% au troisième trimestre2019. Selon le cabinet IDC, les ventes ont totalisé 358,3 millions unités contre 355,6 millions un an auparavant.

Samsung maintient sa place de numéro un mondial avec 78,2 millions smartphones commercialisés contre 72,2 millions, soit une progression annuelle de 8,3% lui permettant de gagner plus de terrain avec une part de marché de 21,8%. S’en suit Huawei avec une part de marché de 18,6% contre 14,6% un an plus tôt. La marque chinoise a vu ses livraisons bondir de 28,2% à 66,6 millions au troisième trimestre 2019.

Autre gagnant de cette légère reprise, à savoir Oppo. Le fabricant chinois a augmenté ses ventes de 4,1% à 31,2 millions, améliorant ainsi sa part de marché de 8,4% à 8,7%.

Sur le registre des perdants on trouve le géant américain Apple et le chinois Xiaomi. Les achats du premier se sont légèrement effrités  de 0,6% à 46,6 millions de téléphones mobiles, avec une baisse de la part de marché à 13% au lieu de 13,2% l’année précédente. Quant au second, les ventes ont diminué de 3,3%, passant de 33,8 millions d’unités à 32,7 millions, et la part de marché est passée de 9,5% à 9,1%.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici