Le constructeur automobile allemand Volkswagen a confirmé jeudi qu’il envisageait d’acquérir une participation majoritaire dans le groupe de location de voitures Europcar Mobility Group, qui a rejeté une offre non contraignante de sa part.

Le groupe allemand a précisé qu’il envisageait une telle opération dans le cadre d’un consortium avec Attestor Limited et Pon Holdings BV.

« Ces réflexions se situent à un stade très préliminaire et aucune décision n’a été prise », a indiqué Volkswagen, en ajoutant qu’une opération pourrait être attrayante pour le groupe.

« Une offre non contraignante de 0,44 euro par action soumise, entre autres, à un processus d’audit préalable a été rejetée par Europcar et il n’existe aucune certitude quant à la réalisation d’une transaction et aux conditions d’une telle opération », a indiqué Volkswagen.

Le loueur automobile avait déjà indiqué mercredi soir avoir reçu puis rejeté une marque d’intérêt concernant une éventuelle opération sur son capital. Europcar Mobility Group, qui n’avait pas précisé l’identité du potentiel acquéreur, avait jugé que le prix de 0,44 euro par action « ne reflét[ait] pas la pleine valeur et le potentiel de création de valeur du groupe ».

« Des discussions pourraient se tenir » sans que la société ait l’intention de les commenter « sauf obligation légale », avait ajouté le groupe.

Si cette opération venait à se concrétiser, Europcar Mobility Groupe reviendrait dans le giron de Volkswagen une quinzaine d’années après l’avoir quitté. Le constructeur allemand avait cédé le groupe de location automobile à la société d’investissement Eurazeo en 2006.

A la Bourse de Paris, l’action Europcar Mobility Group, s’adjuge 7% à 0,46 euro vers 13h30 tandis qu’à Francfort Volkswagen avance de 0,6% à 219,2 euros.

Agefi-Dow Jones

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici