Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a reçu aujourd’hui, vendredi 11 octobre, le prix Nobel de la paix, selon l’AFP. Récompense bien méritée pour cet artisan de la réconciliation historique entre son pays et l’Erythrée voisine. Plus encore, ses efforts à formaliser le processus de paix au Soudan ne sont pas en reste.

Pour rappel, dans un testament rédigé un an avant sa mort, l’inventeur de la dynamite avait souhaité voir récompensés « ceux qui au cours de l’année écoulée auront rendu à l’humanité les plus grands services ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici